Partir à la découvrir la Chine, une destination qui me paraissait incontournable.
J’y allais pour de multiple raison :
D’abord pour la richesse d’une civilisation avec ses trésors historiques et artistiques incontournables, à voir coûte que coûte, malgré les distances énormes. Au nord et à Pékin, la Grande Muraille, la Cité interdite, le palais d’Été, les musées et les temples. Au centre du pays, l’Armée enterrée de Xi’an
Puis ses paysages spectaculaires tels que les jardins de Suzhou ou sur les berges de la rivière Li, dans le Sud, près de Guilin les paysages envahit par de nombreux pitons de pierre calcaire aux formes ciselées en pain de sucre, envahis par la végétation subtropicale qui jaillissent de terre, Rien de plus authentique que cette nature imposante qui, depuis toujours, inspire les poètes et les peintres chinois.
Ou Les sculptures rupesques de Dazu…
J’y allais également pour voir où en était cette civilisation qui avait développé ce « made un China » planétaire qui a envahit notre quotidien. Découvrir un pays dirigé par le communisme pendant de nombreuses décennies et qui aujourd’hui ne raisonne que par l’esprit de compétition pour être le numéro un. Une Chine en mouvement…
Après 3 semaines de voyage dans ce vaste pays de 1,4 milliard de citoyens, 17 fois la France, comment exprimer mes impressions ?
La place Tian’anmen.
Comme il se doit,on commence par ce symbole. Mais surprise !!! Je trouve des files interminables de milliers de chinois qui vont vénérer cet homme… Mao… Le grand Timonier !!!
J’ai du mal à comprendre… quand on sait que c’est quand même celui qui a exterminé son peuple. Plus de 50 millions de morts.
Drôle de Chine. 
Je ne suis pas au bout de mes surprises !!!

mausolee-mao

Le Temple du Ciel
Impérial Hall Of Heaven
Considéré comme l’achèvement de l’architecture chinoise traditionnelle. Sa disposition symbolise la croyance chinoise que la Terre est carrée et le Ciel rond.
Couleurs flamboyantes. Un temple à part à Pékin. Raffiné.

imperial-hall-of-heaven

 

Le Temple du Ciel
Impérial Vault Of Heaven
L’architecture des différents bâtiments orientés nord/sud reprend la thématique du ciel et de la terre :
– enceintes carrées avec des tuiles de couleur verte qui symbolisent la terre
– bâtiments ronds avec des tuiles de couleur bleue qui symbolisent le ciel.

imperial-vault-of-heaven

La Cité Interdite
La Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, fut réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d’une envergure inégalée — il s’étend sur une superficie de 72 ha — fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée, le Musée du Palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d’art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques, etc. Un ensemble architectural impressionnant

la-cite-interdite

A la cité Interdite il y a aussi beaucoup de monde… les chinois font du tourisme… très très nombreux !!!
Pourtant ce jour là c’était un jour très calme !!!

la-cite-interdite-2

La grande muraille
Fascination d’être là, sur cette œuvre architecturale démesurée.
J’ai foulé la Grande Muraille… et je suis heureux !!!
La Grande Muraille de Chine est désignée comme l’une des Sept nouvelles merveilles du monde. Peut être de 6 000 km
Une pure folie lorsqu’on retrace l’histoire de cette fortification au cours des siècles et des dynasties. Une protection contre les nomades venus du Nord. En vain… cela ne les empêchera pas d’envahir la Chine. Par contre quelques millions d’humains y ont laissé leur vie.

la-grande-muraille

L’armée de terre cuite à Xi’an
Frisson garanti lorsque l’on se trouve devant cette armée grandeur nature.
C’est en 1974 que des paysans en train de creuser un puits firent la découverte de cette armée de terre cuite, qui avait passé plus de deux mille ans sous terre, mettant au jour l’un des sites archéologiques les plus importants de la planète.
les vestiges ensevelis de milliers de soldats de terre cuite formant ce qu’on a appelé l’armée de terre cuite ou armée d’argile,
les fosses contenant quelque huit mille statues de soldats, statues qui ont quasiment toutes un visage différencié, et de chevaux en terre cuite datant de 210 av. J.-C. C’est « l’armée enterrée », destinée à garder l’empereur défunt.
Une découverte inouïe et un travail de reconstruction « pharaonique ».
Aucune statue n’était intacte. Il a fallu tout reconstituer. Un travail toujours en cours…
Un résultat grandiose… magnifique… émouvant

armee-de-terre-cuite

armee-2

La Chine en mouvement
Il y a le passé et des trésors magnifiques…
Puis il y a des mégapoles de plusieurs dizaines de millions d’habitants…
le développement frénétique de ce pays qui est entré dans une ère de compétition hallucinante… un monde fou où tout avance de manière démesurée.
On traverse des villes saturées de béton, imbroglio de bretelles d’autoroutes et de tours en moyenne de 30 étages… de gigantesques embouteillages, de pollution…
L’idée derrières le processus d’urbanisme est davantage lié à des considérations d’efficacités (comment faire rentrer le maximum de personnes dans le minimum de place) qu’à des préceptes esthétiques ou écologiques.
On a le sentiment que le fossé entre les classes qui vivent ici et les gens des campagnes est de plus en plus important…
Et puis il y a ces caméras… omniprésentes… oppressantes… menaçantes… Partout !!!
Un monde dans lequel on n’est pas encore habitués à vivre… pour l’instant !!!

buildings

Shanghai
Non loin de la mer, Shanghai, ville symbole du nouveau capitalisme chinois.

shanghai

Les sculptures rupesques de Dazu
Situées dans le district de Dazu, près de Chongqing Le Mont Beishan est le site qui regroupe le plus de statues, environs 10 000 ! C’est également ici que furent sculptées les toutes premières statues, en l’an 650, puis à partir du IXème siècle. Remarquablement bien conservées,
Le site le plus remarquable est sans nul doute celui du Mont Baoding. Ce serait un moine qui aurait effectué les premières sculptures au XIème siècle

dazu

On arrive ici par la forêt et l’on découvre les tableaux superbes dans une végétation subtropicale,
Ces sculptures sont directement sculptées dans une falaise 300 m. un canyon en U. Les sculptures ornant la colline Baoding sont vieilles de plus de 800 ans et sont splendides. On y découvre de sculptures de taille imposante, disposées sur des rangées le long des falaises qui ont une hauteur de 15 à 30 mètres ou dans des grottes.
Un site impressionnant.
dazu-2
Statue en or de Guanyin l
Lovée dans une grotte l’Avalokiteśvara avec ses 1007 mains renfermant chacune un œil, signe de sagesse, est resplendissante. Fascinant

avalokitesvara

Hong Kong
Le nom légendaire de Hong Kong signifie « port aux parfums », « porte de l’encens » ou bien « côte parfumée » du nom de cet ancien rocher par lequel des générations d’aventuriers anglais firent transiter des cargaisons entières d’opium avant de laisser la place à tous les businessmen et self-made-men de la planète.
Un confetti colonial britannique devenu l’un des phares du capitalisme en Asie et revenu dans le giron chinois communiste en 1997 avec un statut particulier, de plus en plus soumis au pouvoir central.
Malgré la rétrocession, Hong Kong continue de cultiver une identité particulière.
J’aime cette ville magique, intense… démesurée… et pleine de charme.
Prendre un verre à Ozone, le bar le plus haut du monde
Au 118e étage de ce bâtiment de 484 mètres
Impressionnant !!!

tower