Mingalabâ in Myanmar
Bienvenue
Venir en Birmanie c’est d’abord aller vers des rencontres avec des personnes d’une incroyable gentillesse, d’une grande délicatesse…
C’est aussi découvrir un patrimoine exceptionnel… de véritables trésors…
Mais les photos en papier glacé ne suffisent pas à faire oublier la face cachée du pays : corruption, trafic d’opium, système éducatif a l’abandon, Problèmes d’environnement avec la forêt qui se réduit dramatiquement, 148eme place sur 188 du revenu par habitants… Et un gros potentiel.
Un pays à découvrir en urgence.
C’est ce qu’on a fait pendant 3 semaines. Je vous propose un petit partage de quelques clichés…
En sachant que lorsque l’on n’est pas rivé sur l’objectif à tout prix pour capter les moments que l’on pense essentiels… la magie opère encore plus.
Et ce voyage a été une vraie révélation.

Arrivée donc à Yangon. Passage obligé… mais seulement 1 journée.
Grosse chaleur et embouteillages monstres…
Mais une bonne mise en bouche avec la découverte la majestueuse et sublime pagode de Shwedagon couverte d’or.  » La plus belle, la plus impressionnante, la plus grandiose du monde !!! »
Une merveille.

 

Plus kitsch le Bouddha couché de Chauzkhatagyi
Grand bouddha couché de 70 mètres de long. Ses plantes de pieds portent les 108 préceptes représentant les 3 mondes, marques sacrées qui le distinguent du commun des mortels. Ce bouddha géant, l’un des plus grands du pays, est paré d’or et de pierres précieuses. Impressionnant.

MANDALAY 
Un nom mythique… Mandalay fut la dernière capitale royale birmane.
Avec 150 monastères et 70 000 moines elle demeure la ville symbole de la foi bouddhiste.
Et on trouve partout des centaines de Stûpas… disséminés dans les environs, en visitant ses anciennes capitales royales : Ava, Amarapura et le fameux pont de U Bein, Sagaing…

Kuthodaw Pagoda
Une pagode couverte d’or entourée par 729 stûpas abritant 729 stèles d’albâtre gravées. Le canon bouddhique dans son intégralité.
Le plus grand livre ouvert du monde.
Prodigieux

Puis promenade dans la campagne d’Ava, ancienne ville princière et découverte du monastère Golden Palace Monastery en bois de teck noirci et remarquablement sculpté.

Campagne magnifique où l’artiste peintre installé dans un temple… zen… vous accueille par son sourire. Doux moment.

Un peu plus loin sur le chemin… rencontres de charme…
Secrets de beauté : sourire et tanaka
C’est une des premières choses que l’on remarque en Birmanie : ces étonnants visages jaune pâle et légèrement striés. Avant tout une protection contre le soleil… Le produit de beauté préfèré des femmes birmanes.
Quel style !!!

Vendeuse-de-bois-de-thanaka

Au desus de Mandalay sur la colline de Sagaing
Paya Pon Nya Shin est un site magnifique plein de couleurs, d’or et de spiritualité.
Beaucoup de dorures et de richesses, un Bouddha très clinquant et un brin kitsch…

Et puis il y a ces magnifiques perspectives !!!

A perte de vue…

Un monk et un petit monk
90% de la population est bouddhiste.

Près des temples il n’y a pas de limite d’âge pour les petits commerces

Pahtodawgyi Pagoda in Anarapura
Les temples peuvent être enveloppés d’une étrange « capote »…C’est juste un échafaudage en bambou… Pour se refaire une beauté !!!
Magnifique

Tailleurs de Bouddhas à Mandalay
A Mandalay on fabrique des Bouddhas en marbre… à la demande… et on les transporte !!!

A Anarapura il y a aussi l’incontournable pont d’U Bein 
Il traverse le lac Taundthaman sur 1,2 kilomètre pour aboutir près du Kyautawgyi Paya, ce qui en fait le plus long pont de teck du monde avec ses 1 060 piliers.
L’une des principales icônes de Birmanie.

Le site sacré de Po Win Taung constitue la plus vaste collection de peintures rupestres d’Asie du Sud-Est. Un sanctuaire exceptionnel et méconnu qui retrace en un millier de grottes plusieurs siècles de la longue histoire du bouddhisme.
Des grottes qui abritent des milliers de fresques et de sculptures qui datent du 12è siècle…
Mille cavernes et dix mille bouddha…
Hallucinant !!!

Des merveilles se trouvent pourtant juste là, sous terre. Toutes les galeries ont été creusées
Chacun des temples excavés dégage une atmosphère particulière.


Le site de Shwe Ba Taung
A côté des grottes, le village…
Le style colonial de Shwé Ba Taung est caractérisé par des façades monumentales, sculptées dans les grès,
Kitsch… Kitsch… Kitsch…

On avance dans la campagne birmane…
Il y a un pont de bois près du village…

Rencontres avec The little family on this wooden bridge.
What a good memory !

Hello mister little boy.
Happy to meet you here.
Good luck for your life…

Hello the little Miss.
See you on this wonderfull bridge in the Burmese countryside
A moment of grace

En continuant sur la route, nouvelle rencontre.
L’homme dans le palmier à sucre.
Un accueil tellement chaleureux dans sa maison !!!
Moment précieux !!!

Et un peu plus loin… sur le marché.

Ici on fabrique l’encens

En arrivant sur le site de Bodhi Tataung on voit de loin le plus grand Bouddha debout « du monde » (116 m) et à ses pieds un Grand Bouddha couché de 110 m de long.
La plus grande statue du monde ? C’est ce qui se dit…
Impressionnant.

Et avant d’arriver au village de Taung Khatakan en pleine nature on tombe sur des alignements  de milliers de Bouddhas…
une forêt de sagesse…

Incroyable BAGAN
Surnommée la ville aux quatre millions de pagodes, Bagan est l’un des plus riches sites archéologiques de l’Asie.L’ancienne cité royale constitue un autre trésor archéologique inestimable. À travers une vaste plaine arborée, émergent plus de 2 000 pagodes, temples et monastères construits pendant la dynastie Bagan.
La brique et le stuc alternent avec l’or et les fines sculptures. Chaque édifice conservant une part de l’histoire des rois birmans. Un site magique et un choc esthétique inoubliable.
Quelle découverte !!!

Pagode-Shwezigon
La pagode Shwezigon (birman ရ္ဝ္ဟေစည္‌းခုံစေတီတော္‌)
est un grand stûpa situé à Nyaung U, près de Bagan.
Une montagne d’or.

The selfie Monk

La découverte de ce site se fait en allant d’une pagode, temples ou stûpa à l’autre, répartis sur 42 km2, autant dire un site d’une majesté sans égale et très étendu.
Irréel comme sorti d’un rêve
Un musée vivant à ciel ouvert
Petits temples en briques ou pagodes imposantes émergeant à chaque détour du sentier. Partout où l’on regarde on voit des stûpas ou des dômes émerger par dizaine.
Une émotion « monumentale »

The smiling girls in Bagan.
Waouh !!!

Changement de décor, on file vers le Mont Popa, à 45 km de Bagan, une ancienne cheminée volcanique de 737 mètres.  Un lieu de pèlerinage où l’on vient honorer les 37 grands Nats de Birmanie, les génies du Bien et du Mal.
Pour moi le défi était l’ascension de cette montagne sacrée les 777 marches… et de me dire… fait.
Arrivé en haut un monastère assez banal… mais une vue impressionnante.
Par contre j’ai été très choqué sur la route venant de Bagan.
A un moment on a commencé à voir des personnes sur le bas-côté qui semblaient faire du stop.
Puis cela s’est transformé en une impressionnante cohorte de mendiants qui jalonnent la route des 2 côtés et qui tendent les bras vers les voitures… des voitures qui sans même s’arrêter jettent par les fenêtres billets et habits à ces pauvres hommes dénués de tout.

Spitit of Monks
Un pays imprégné par le bouddhisme, 89 % de la population du pays… et forcément des moines partout !!!
Même s’ils ne sont pas exemplaires lorsqu’ils portent une haine anti-Rohingya et plus largement islamophobe, loin des idéaux de non-violence et de tolérance attachés au bouddhisme.

Nouveau trajet pour se diriger vers le lac Inlé
Arrêt au marché de Pindaya.

Les grottes de Pindaya 
Encore un site hors du commun
Les grottes aux plus de 8000 bouddhas
Lieu insolite, grandiose et remarquable.
Un immense labyrinthe où on se promène entre des statues de bouddhas de toutes tailles, en marbre, bronze,albâtre, ciment teck… recouvertes d’or.
Ce site est juste incroyable.

Quelques heures de route et arrivée à Nyaung Shwe, porte d’accès au lac Inle.
Et on embarque sur le bateau qui nous emmène dans ce fascinant univers amphibie, et ses superbes paysages et sa poésie lacustre.
And thank you very much to our friend Min Myat who was so kindly and efficient.
Hello thanaka Man !!!

On y croise le peuple Intha qui habite sur des villages flottants.
Ici on pagaye avec les pieds et l’on cultive ses légumes sur des jardins flottants, sortes de radeaux de végétations sur lesquels poussent différents légumes en plein milieu du lac.
Unique… et tellement paisible.
Un monde zen… absolument !!!
Un endroit d’exception.

Dans les villages Intha, des canaux et des pontons parfois couverts unissent inextricablement l’eau à la terre ferme. Pour se mouvoir sur ces eaux peu profondes (2 à 4 m en moyenne, suivant la saison), les pêcheurs exécutent une fascinante chorégraphie. Perchés comme des échassiers sur la proue de leurs barques, ils enroulent leur jambe libre autour de longues rames. De ces mêmes godilles, ils frappent le fond de l’eau pour effrayer les poissons qu’ils piègent ensuite à l’aide d’un filet conique aux armatures en bois, dans une contorsion digne d’une capoeira aquatique.
D’autres procèdent à une pêche traditionnelle avec des espèces de cages.

Les femmes Padaungsou « tribu des longs-cous. » aussi connus sous le nom de Kayan, sont un sous-groupe (environ 7 000 personnes) du peuple Karenni (Karens rouges) qui est une minorité ethnique tibéto-birmane du Myanmar. Ils spnt partis vers la Thaïlande.
C’est autour de l’âge de cinq ans que les fillettes reçoivent leur premier collier-spirale…
No comment !!!!

Dernière étape, 6 jours à Ngapali sur la côte, pour profiter de l’eau à 29°, des petits restaus sur la plage, des villages de pêcheurs…
Accueil à l’aéroport par un bus d’un autre temps… vestige de l’époque coloniale… savamment restauré…
Le shuttle from Thandwe Airport
Chouette !!!

Ngapali , niché dans un recoin du golfe du Bengale avec des plages comme une carte postale : sable blanc,cocotiers, eau turquoise…
L’idéal pourse poser au rythme de la farniente après un périple de plus de 2 semaines !!!

Marche sur la plage pour aller jusqu’au village de pêcheurs…

Et quand les bateaux s’éloignent lorsque le soleil se couche, la nuit tombe et toute la mer scintille des lamparos qui dansent pour piéger les calamars qui sécheront ensuite sur la plage.
Et de la plage on voit une ligne continue de lumières vertes… des dizaines de bateaux venus de tous les petits ports de la côte.

Et quoi de mieux que de finir par un classique coucher de soleil !!!

De tous les pays du sud-est asiatique, la Birmanie est sans doute le plus mystérieux, celui donc qui exerce la fascination la plus durable. L’or répandu sur les temples, le bouddhisme quotidien, les multiples peuples du Haut Myanmar, le réseau de ses anciennes capitales, l’élégance des habitants en font une destination d’exception. Si les stupas semblent partout désigner le ciel du doigt, la gentillesse et la patience des Birmans montrent que les devoirs sont aussi envers les hommes. Peut-être même d’abord. Voyager en Birmanie, c’est explorer une culture millénaire, mais encore faire l’expérience d’une autre façon de voir les choses. C’est changer de regard.

Bye, bye Myanmar…
…and especially thanks to Jack Zaw and Min Myat for their welcome.

Un voyage tellement inoubliable !!!
Trois semaines de superlatifs…

D’autres photos de voyages ?
Venez naviguer sur : 
Guatemala Yucatan
Mes photos de voyage préférées
Le tour du monde en 24 jours
Mon voyage en Chine