Souvenirs-d'étrave
Voilà ce qu’il reste lorsqu’on se laisse attaquer par les éléments.
Des clous et du bois flotté.
Mais les souvenirs du passé ont imprégné la matière.
Il y avait un bateau fier qui n’hésitait pas à se fondre dans la masse du vaste océan,
là où le temps n’a pas de consistance
Face aux vagues
Droit devant
Bousculés par les flots tumultueux , ennivré par l’écume qui se formait autour.
Maintenir le cap, et revenir au port.
Voyage, voyage