Escale-à-l'ïle-d'Ars

Fini de vagabonder sur les flots ou de caboter sur les eaux du Golfe, le bateau s’est métamorphosé en épave.
Elle a choisit de venir se reposer là, définitivement. Allongé sur l’estran un lit de sable comme oreiller. Confortable.
Ici plus de mal de mer.
Pas d’ennui non plus. Juste une attente éternelle. Et le temps de faire naviguer les souvenirs.
Elle a encore de beaux jours… Abandonnée là à l’objectif de quelques photographes…
Maintenant le vent et l’eau vont se charger de ramener les matériaux d’origine à une douce déliquescence. Laisser le temps agir…
Un repos bien mérité.