Semaine-du-Golfe

Pour avancer, les voiliers doivent souvent  »tirer des bords », c’est-à-dire, aller de droite et de gauche pour remonter le vent. Ils avancent en zigzaguant.
Pour atteindre leur but, il faut déterminer un cap et calculer la meilleure façon d’y arriver.
Oubli de la technologie.
Se frotter aux éléments : l’eau et le vent. Souvent imprévisibles…
Lorsqu’on est sur un voilier c’est avant tout le plaisir de sentir le souffle de la liberté.
Partir.
L’appel du large.
Partir vers l’horizon, l’inconnu.
Larguer les amarres, quitter le port et se laisser porter par les vents…
Découvrir d’autres mondes, d’autres civilisations, d’autres cultures…
Partir.
La mer c’est la promesse de nouveaux horizons.
Ailleurs.
Partir en laissant derrière soi ses incertitudes.
Le vent dans les voiles, la grande aventure.
Suivre les étoiles, droit devant,
Comme un tête à tête avec l’océan.
Coup de vent dans les voiles…

Pour découvrir plus de voiliers aller sur l’article La semaine du Golfe

Five-boats

Duo-voiliers

Sinagots